Monthly Archives: octobre 2017

Canal sein nord.. Une bonne nouvelle?? Espérons

Ce mardi  un déblocage du projet de canal Seine-Nord semble avoir eu lieu. L’émoi était fort quand le gouvernement a décrété la pause sur ce projet

Ce projet structurant a le soutien transpartisan des élus locaux. Leur mobilisation semble avoir porté ses fruits.

Dans la nouvelle configuration du projet la partie financière ne change pas, soit 4,7 milliards d’euros, dont 40 % apportés par Bruxelles, 1 milliard par l’Etat et autant par les collectivités.

La mobilisation doit continuer et nous devons rester vigileant

 

 

Le Gouvernement supprime la prime au VAE!!! Une Mauvaise décision…encore!!

Jeudi dernier (le 28) le gouvernement a annoncé la suppression de la prime à l’achat d’un VAE, Vélo à assistance électrique.

Pouvant aller jusqu’à 200€ cette prime mis en place il y a moins d’un an avait permis l’essor de la filière.

Le gouvernement porte un coup dur pour le développement de la pratique cycliste, mode de déplacement non polluant en CO2.

 

 

 

M. REQUIER sénateur du nord lot est devenu président du groupe RDSE

Jean Claude Requier
Sénateur PRG
Groupe RDSE

M. Requier a recueilli 13 voix contre 3 pour Pierre-Yves Collombat (Var) qui était
le seul à se présenter contre lui.
Seize sénateurs ont participé au vote. « Mais tout le monde n’était pas arrivé et j’ai bon espoir pour que nous soyons plus que 18 », a dit l’élu du Lot.

Le RDSE attend les valoisiens
Le RDSE comptait auparavant 16 membres. Il compte sur le renfort de sénateurs radicaux valoisiens.
M. Requier remplace Gilbert Barbier (LR) qui était le seul sénateur de droite dans le précédent groupe et qui ne se représentait pas.

Un groupe ancien qui a connu des personnalités
Le RDSE a déjà comporté des personnalités de droite de premier plan comme l’ancien ministre Jean François-Poncet ou Étienne Dailly.
M. Barbier avait succédé à la tête du RDSE à Jacques Mézard (Cantal) quand il a été nommé ministre du gouvernement d’Édouard Philippe.

Le lotois Jean-Claude Requier
M. Requier, 69 ans, a été élu pour la première fois au Sénat en 2011. Il a été réélu dimanche dernier au premier tour.
De son ancien métier d’enseignant il a gardé sa voix de stentor qu’il fait résonner sous les dorures de l’hémicycle.
Membre du PRG, il a été également maire de Martel de 1986 à 2014, conseiller général du canton de Martel de 1985 à 2015 et conseiller régional de Midi-Pyrénées de 1988 à 2001.
Il a parrainé Emmanuel Macron lors de la présidentielle.