Category: JRG

novembre 9th, 2019 by Radical_du_nord

9 novembre 1989, J’ai 15 ans, je me lève à 6H00 pour aller au lycée technique de Douai comme tous les jours de la semaine depuis le mois de septembre, je part étudier, Je suis en 2nd.

comme tous les matins depuis la rentrée, après le réveil, je descend me préparer le petit déjeuner, Mon père qui lui aussi est levé, il commence à 7H00 à La B.C. allume la radio et fait le café, souvenir du moulin à café tournant et vibrant déstructurant le café de la brûlerie somainoise.

Mon lait sur le feu chauffe, en attendant la bonne température, le café passe, ensemble nous écoutons la radio: Europe 1.

C’est la que j’entend un peu surpris,moi qui suit Allemand LV1 comme on disait à l’époque et qui en est à sa 5eme année d’apprentissage de la langue de Goethe, de l’histoire de l’Allemagne l’information suivante, l’émission spéciale.

Le mur est tombé. la ville de Berlin n’est plus séparée, le Mur de Berlin est tombé!

Nous en parlerons avec les copains dans le TER qui nous mène à Douai, nous en parlerons en cours, nous en parlerons à la récréation, nous en parlerons le soir à nouveau dans le TER,nous en parlerons finalement toute la journée.

Avec mes parents nous regarderons le 20H00, à l’époque pas de chaine d’information en continue.

La chute du mur sera le premier événement de politique internationale qui marquera mes années de lycée et peut être mes engagements, mes positions politiques,
Avec la chute du mur, le recul des soviétiques entraînant la 1ere guerre d’Afganistan.
Avec la chute du mur, une contre idéologie au libéralisme américain tomba.
Avec la chute du mur, l’Allemagne retrouvera sa force et fera sa croissance sur le dos des EX RDA.

Avec la Chute du Mur, l’Ecu ne sera pas et c’est l’Euro qui se fera

L’année suivante sera l’invasion du Koweit et la guerre du golfe face à l’IRAK, puis 2 ans après la guerre de Yougoslavie et son éclatement et où l’Europe pas suffisamment intégrée montrera déjà ses limites .

La chute du mur est l’événement capital d’un peuple qui se retrouvera réuni, de famille rassemblée, mais La chute du mur est aussi un événement capital qui sera le point de départ, le point de bascule des incertitudes idéologiques et politique que depuis 30 ans nous vivons.

Posted in Adhérent en action, JRG, Politique départementale, Politique Européenne, Politique nationale

novembre 8th, 2019 by Radical_du_nord

Le PRG-le centre gauche demande aux député.e.s européen.ne.s de s’engager pour une agriculture durable 

Le mardi 5 novembre dernier, 2500 scientifiques européens ont publié une lettre ouverte s’intitulant « Réformer la PAC : une agriculture néfaste détruit la nature ».

Aujourd’hui, l’agriculture souffre à cause de son modèle. L’intensification des pratiques agricoles, l’augmentation de l’utilisation des pesticides, de la fréquence des fauches ainsi que des cultures qui ne sont pas toujours adaptées géographiquement sont soutenues et encouragées par la PAC qui doit être repensée.

Encore une fois, le monde scientifique nous alerte. Notre système actuel est voué à l’échec et nous entraîne inéluctablement vers la destruction du monde. La biodiversité recule chaque jour, cela doit cesser. Réformer la PAC est désormais indispensable. Un accompagnement renforcé lié au changement climatique doit être mis en place.

Le modèle existant contraint les agriculteurs, les condamne injustement à porter seuls des responsabilités qui ne sont que marginalement les leurs. Changer de modèle agricole, c’est aussi offrir aux agriculteurs une rémunération cohérente avec leur travail et leur rôle majeur pour nourrir la population.  Soutenir les plus petites exploitations, porteuses d’une agriculture diversifiée et plus durable, est une partie de la solution afin de protéger notre Terre et sa biodiversité. Favoriser une telle agriculture, c’est à la fois protéger notre environnement, offrir une nourriture de qualité à nos concitoyens, permettre à nos enfants de pouvoir se projeter sur une planète saine, et redonner à l’agriculture et aux territoires ruraux un vrai avenir. Plus respectable, elle sera mieux acceptée et soutenue de tous.

Le PRG-centre gauche demande aux Député.e.s Européen.ne.s issu.e.s de la liste « Envie d’Europe » de prendre en compte et de soutenir l’appel de ces 2500 scientifiques.

Lettre ouverte des scientifiques à laquelle s’associe Birdlife International :
https://www.lpo.fr/actualites/plus-de-2500-scientifiques-s-unissent-pour-une-agriculture-durable

Posted in Adhérent en action, Communiqué de presse, JRG, Politique départementale, Politique Européenne, Politique nationale

novembre 8th, 2019 by Radical_du_nord

Le PRG demande à Emmanuel Macron de se préoccuper de ce qui se passera dans la rue le 10 novembre.

Depuis que l’appel à la marche contre l’islamophobie a été lancé, le PRG-Le centre gauche dénonce avec force cette initiative anti-républicaine.

Le PRG, porteur de la longue tradition de la République laïque et sociale rappelle qu’en République, les discriminations et le racisme qui doivent être combattus férocement, visent des personnes, jamais des convictions.

Il rappelle aussi que la laïcité protège tous les cultes, y compris l’islam, mais permet la critique de tous les dogmes.

Le PRG note la reculade in extremis de quelques élus de gauche qui confirment ainsi trop tardivement la gravité de ce rassemblement. Il constate effaré la dérive de Jean-Luc Mélenchon vers l’indigénisme. Un indigénisme qui sert ici aux musulmans intégristes.

Le PRG demande instamment à la gauche républicaine de ne pas se compromettre dans ce détournement scandaleux du combat contre le racisme qui est son ADN et sa fierté.

Le PRG ne voudrait néanmoins pas que les atermoiements d’une certaine gauche, occulte le fait qu’il s’agit là d’un rassemblement inquiétant.

De signataires islamistes, aux défenseurs de l’islam politique, ce sont de nombreux tenants de la « sécession »dénoncée en son temps par Gérard Collomb qui disent vouloir revendiquer dans nos rues. La dénonciation de lois liberticides dans le texte de l’appel en est la preuve autant que l’alerte.

Cette manifestation pose la question de l’ordre républicain. Elle interroge gravement sur la capacité de l’Etat à combattre et maîtriser les extrémismes religieux et anti-républicains qui veulent prendre là un visage politique sous couvert fallacieux d’un combat contre une discrimination d’Etat qui viserait les musulmans. Le PRG dénonce cette contre vérité autant que cette instrumentalisation.

Dans ce contexte, le PRG demande solennellement au Président de la République de se préoccuper de ce qui se passera dans la rue le 10 novembre.

Il lui demande de veiller à ce que -se servant de manifestants simplement déboussolés ou manipulés comme paravent- des appels à la haine ou à la sécession dont sont coutumiers plusieurs des participants annoncés ne puissent être lancés impunément, comme ce fut le cas le 2 novembre dernier devant CNews. De rappeler clairement aux organisateurs qu’il leur revient de veiller à ce que l’ordre public soit respecté, y compris dans les prises de parole.

Le PRG rappelle que, si le droit de manifester et la liberté d’expression sont effectifs, ils ne permettent pas tout.

Posted in Adhérent en action, Communiqué de presse, JRG, Politique départementale, Politique Européenne, Politique nationale