Il y a URGENCE pour les URGENCES

L’annonce 188 millions € par an pour les 640 centres français des #urgences, en puisant dans des crédits de #santé existants, sans création de postes ou de place est tout simplement intolérable.

Le premier devoir de la #République est de soigner dignement les citoyens où qu’ils vivent.

Sans mesures fortes pour lutter contre les déserts médicaux en contrepartie, c’est du cynisme et du mépris.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
septembre 10th, 2019 by