Postes-clefs de l’UE : Macron enterre l’Europe démocratique, écologiste et sociale

Le Président Français s’est entendu, mardi 2 juillet 2019, avec les conservateurs, notamment allemands, pour aboutir à la désignation des principaux responsables de l’UE.

Pour Guillaume Lacroix, président du Parti Radical de Gauche (PRG), « Emmanuel Macron vient d’asséner une gifle magistrale à l’écologie, à la démocratie et à la solidarité en Europe ». L’écologie, pourtant au centre de la dernière campagne européenne, dont aucun représentant n’a été retenu. La démocratie, en refusant de nommer à la présidence de la Commission européenne le candidat du parti arrivé en tête comme cela était prévu afin de renforcer le caractère démocratique de cette institution. La solidarité, en faisant le choix d’une Europe ultra-libérale et conservatrice dirigée quasi-exclusivement par des membres de ces familles politiques.

« Toutes les conditions sont donc réunies pour que le projet d’une Europe plus démocratique, solidaire et écologiste reste dans les cartons. Une trahison révoltante du président de la République qui avait pourtant promis tout le contraire lors de ses campagnes présidentielles et législatives ! Les Français, tout commeles livres d’histoire, s’en rappelleront… ».

Print Friendly, PDF & Email
juillet 3rd, 2019 by