Le Parti radical de gauche prend acte de l’invalidation du référendum hongrois sur l’accueil des réfugiés

de | octobre 3, 2016

hongrisLe Parti radical de gauche prend acte de l’invalidation du référendum hongrois sur l’accueil des réfugiés, du fait d’une très forte abstention. Le PRG salue la mobilisation de la gauche hongroise et des associations de défense des droits de l’homme qui ont appelé sans relâche au boycott de cet appel aux urnes. Il déplore que le Premier ministre Viktor Orban ait tenté d’utiliser ce référendum pour adresser un message à l’Europe, sur fond de repli sur soi, d’europhobie et de calcul politique.

Le PRG condamne les campagnes mensongères et anxiogènes déployées par le parti Fidesz, certaines de ses affiches allant même jusqu’à exploiter de contre-vérités telles que : « Le saviez-vous ? L’attentat de Paris a été commis par des migrants. » Si éloignés de l’esprit européen, ces discours ne font qu’attiser les peurs et les haines.

Le PRG souhaite, au contraire, voir l’Europe s’engager dans la voie du fédéralisme et tenir ses promesses de fraternité et de solidarité. Pour soutenir cet effort européen, le PRG réaffirme sa volonté que chaque commune française accueille au moins trois réfugiés.

Sylvia Pinel, Présidente du PRG, insiste sur l’importance du rôle de la France dans ce processus. Pour elle, « la France doit, plus que jamais, assumer ses responsabilités et redevenir un élément moteur et entraînant pour la construction d’une Europe politique, seule capable de relever les immenses défis qui se dressent devant nous. »

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *