Pascal-Eric Lalmy, conseiller politique à la Laïcité, et Sylvia Pinel, Présidente du Parti Radical de Gauche, s’étonnent des conclusions de la rapporteure publique sur les crèches.

de | octobre 22, 2016

creche-noel_5163019Les informations selon lesquelles la rapporteure publique du Conseil d’Etat a recommandé, ce vendredi 21 octobre, d’autoriser, sous conditions, l’installation de crèches de Noël dans les bâtiments administratifs, au nom du principe de laïcité, laisse les Radicaux de gauche sans voix.

Sauf à considérer qu’une crèche serait le témoignage folklorique d’une époque révolue ; elle reste, jusqu’à preuve du contraire, un objet de dévotion dont le caractère sacré pour les catholiques ne saurait être contesté. Si le Conseil d’Etat suivait les recommandations de la rapporteure publique, il prendrait le risque, comme en 1989 au sujet du voile à l’école, de rajouter de l’incertitude là où les élus attendent une clarification.

Le PRG reste confiant dans la lucidité des juges pour sortir des confusions qui sont entretenues entre le culturel et le cultuel pour contourner la loi de 1905. Ils déposeront une proposition de loi pour interdire tout emblème religieux dans les bâtiments administratifs si la justice administrative se révèle incapable de statuer.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *