Transport TER/TGV le compte n’y est pas

La carte des horaires des TER est sorti, du bon, du moins bon et du mauvais. Encore une fois la notion de correspondance est totalement oubliée de ces cartes d’horaires.

Que répondre à Sarah 40 ans débutant le travail à 8h qui finalement devra prendre sa voiture pour avoir le tgv à arras.

Mobilité qui disent!! décentralisation qu’ils nous vendent.

Que répondre à Nathalie, 45 ans, par manque de correspondance ne sait pas comment elle fera après le 15/12.. Elle s’inquiète à juste titre de l’amplitude de ses journées, de sa fatigue , de sa famille qu’elle verra moins.

Que répondre à Eric 55 ans, qui devra rester 1H de plus au travail car le matin du 16/12 il n’aura pas de TER de Douai vers Arras pour prendre le 1er TGV à 6H17. La culture de la correspondance on en parle ?

Que répondre à toutes celles et ceux qui débutent le travail avant 7H00 qui n’auront pas de transport??

Oui Messieurs, Mesdames organisateurs de desserte, tout le monde n’est pas aux horaires de bureaux. Oui il y a des gens qui travaillent tôt et d’autre tard, et eux aussi ont le droit d’avoir des transport en commun.

Osons le Dire, Douai se meurent après avoir perdu des tgvs, car ne soyons pas dupe de l’accord à minima sois disant obtenu. Douai perd des dessertes de TER qui forceront les voyageurs à finalement quitter Douai et son agglomération au profit d’Arras, de Lille.

Que dire encore de la Sambre éternel oublié de ce département long qu’est le nord, de cette région piloter de Saint Quentin?? Rien si ce n’est qu’eux aussi ont été une nouvelle fois lésés.

Agissons avant qu’il ne soit trop tard, écrivons notre désaccord et disons le, la mobilité, les transports en commun doivent être un service public non privatisable.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
octobre 25th, 2019 by